Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

FOAD : avec le projet Attestoodle, l’université du Maine veut faciliter le lien avec les financeurs

Pour répondre à la problématique de justification auprès des financeurs de la formation continue des heures suivies par les apprenants à distance, l’université du Maine travaille sur un système de production et d’extraction automatique des traces d’apprentissage autour de l’outil Moodle. Interrogé par AEF le 13 décembre 2016, Nicolas Postec, directeur du pôle de ressources numériques de l’université, précise qu’un hackathon sera organisé le 26 janvier prochain pour définir le cahier des charges de cet outil. Un premier prototype devrait voir le jour d’ici fin juin 2017. Le projet, soutenu par le MENESR, est mené en collaboration avec l’université de Caen. Il associe la région Pays-de-la-Loire, ainsi que le réseau FCU et la Fied. "Plusieurs Opca ont d’ores et déjà montré leur intérêt" pour la démarche et participeront à la journée de lancement, assure-t-il.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Les cours en ligne, développés avec la Faculté ouverte de Paris, font débat à l'université de Pau

L'UPPA va-t-elle reconduire son partenariat avec la FOP (Faculté ouverte de Paris), qui a permis cette année à 60 étudiants, inscrits auprès de cet établissement privé, de suivre à distance les cours de L3 AES ou de M1 "cadres du secteur sanitaire et social", assurés par l’équipe pédagogique paloise ? La question sera à l’ordre du jour du CA du 21 mai 2015. Lors d’un premier examen de cet accord fin avril, les élus représentant les personnels avaient dénoncé une "externalisation de la formation" et des modalités d’examens "peu convaincantes". Le président Mohamed Amara avait alors repoussé le vote, le temps d’obtenir des compléments d’information. Assurant à AEF que "les règles sont respectées", il ne voit "pas pourquoi se priver de ce partenariat", qui fournit à l’UPPA une plate-forme FOAD qu’elle ne peut développer en interne et 40 000 euros de droits d’inscription.

Lire la suiteLire la suite