Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Regroupements : la CPU et Sup’Recherche-Unsa s’élèvent contre l’absence de concertation sur l’amendement du gouvernement

La CPU s’indigne, mardi 13 décembre 2016, d’avoir appris "par voie de presse le dépôt par le gouvernement d’un amendement au projet de loi 'Statut de Paris et aménagement métropolitain' visant à modifier le code de l’éducation pour permettre la création d’un nouveau type d’EPSCP, issu de la fusion des membres d’un regroupement universitaire, ayant la possibilité de déroger à certaines dispositions des EPSCP" (lire sur AEF). De même, Sup’Recherche-Unsa "dénonce le procédé" et demande au gouvernement de s’expliquer "sur la réalité de ses intentions".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Nouveau type d'EPSCP pour les fusions et expérimentations : Bernard Toulemonde analyse l'amendement du gouvernement

Le rapport Cytermann sur la simplification des Comue propose d’apporter des assouplissements aux statuts des établissements d’enseignement supérieur pour leur permettre de s’adapter aux évolutions en cours : regroupements, fusions, politiques d’excellence (lire sur AEF). Parmi ses propositions de retouches aux textes en vigueur, deux font l’objet d’un amendement du gouvernement au projet de loi sur le statut de Paris (lire sur AEF). La 1re vise à créer une nouvelle variété d’EPSCP pour les regroupements d’établissements issus de fusions, très proche du statut de grand établissement et en y ajoutant des possibilités de dérogations supplémentaires. La 2de allonge la durée du statut d’établissement expérimental. Bernard Toulemonde, juriste et Igen honoraire analyse, pour AEF, cet amendement et revient sur les expériences passées en matière de grand établissement et d’expérimentation.

Lire la suiteLire la suite