Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Présidentielle 2017: la FNSEA réclame moins de réglementations environnementales

La FNSEA a présenté, mardi 13 décembre 2016, ses "13 mesures pour les 200 premiers jours" de la nouvelle majorité qui sera issue de l’élection présidentielle et des élections législatives de 2017. Plusieurs concernent l’environnement : adoption d’un principe de l’innovation pour contrer le principe de précaution, recours accru à l’irrigation et augmentation de la capacité de stockage en eau, la fin des "réglementations aberrantes" et des politiques publiques "fondées sur des obligations de moyens bureaucratiques". Le président du syndicat Xavier Beulin insiste sur "le sentiment d’urgence" que ressentent les agriculteurs : "Les grandes lois, on n’en veut plus, on veut du concret !" S’il a dressé un bilan "critique" du quinquennat et du ministre Stéphane Le Foll, il s’est félicité malgré tout de la parution récente de nouvelles mesures de simplification pour les élevages.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le ministère de l’Agriculture dévoile le nouveau plan Ecophyto II après la phase de consultation publique

Après avoir été mise en consultation publique du 8 au 29 juin 2015, la nouvelle version du plan Ecophyto II a été publiée par le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, le 26 octobre 2015. Durant la consultation, plus de 4 700 contributions ont été enregistrées. Selon le MAAF, ce nouveau plan "réaffirme un objectif de diminution du recours aux produits phytosanitaires de 50 % selon une trajectoire en deux temps : une réduction de 25 % d’ici à 2020 reposant sur l’optimisation des systèmes de production et une de 25 % supplémentaires à l’horizon 2025" via des "mutations plus profondes". La déclinaison pratique de ce nouveau plan sera présentée en ouverture du Comité consultatif de gouvernance du 4 novembre 2015, prévoit le MAAF. La FNH "s’alarme" dans un communiqué "de la remise en cause" de l’indicateur "principal de suivi", le Nodu (nombre de doses unitaires).

Lire la suiteLire la suite