Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Un peu d'histoire, par Alain Boissinot : Le "corps enseignant" : de l'affirmation aux doutes (2/2)

Voulue par Napoléon, la logique de développement d’un "corps enseignant" doté d’une grande cohérence et d’une culture professionnelle forte connaît son apogée sous la Troisième République (lire sur AEF). Mais l’identité de ce corps tend à se diluer, voire à se déliter, dans la seconde partie du XXe siècle. Au moment où l’État est à nouveau confronté au risque de pénurie d’enseignants, ou peut se demander si les solutions qui ont permis la création d’un système scolaire de plus en plus général et inclusif ne deviennent pas aujourd’hui contre-productives. Beaucoup des traits qui ont caractérisé le corps enseignant sont désormais remis en cause.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement