Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les migrations internationales sont dues à la désertification "mais personne ne veut voir cette relation" (M. Barbut)

"Certes, la pauvreté a reculé, mais ce qui est intolérable, c’est que les inégalités n’ont cessé de croître", affirme Monique Barbut, secrétaire exécutive de la convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification, lors d’un colloque organisé par le MAEDI et l’académie diplomatique internationale à Paris, les 12 et 13 décembre 2016, sur le thème "les leçons de la COP 21 pour la gouvernance globale". Dans un contexte marqué par le Brexit puis l’élection de Donald Trump à la tête des États-Unis, Monique Barbut explique : "Nous sommes effarés par les résultats des dernières élections, mais un sentiment d’injustice profonde s’est créé au sein des populations, or, nous ne parvenons pas à internaliser cela dans nos politiques." L’économiste et spécialiste du développement Jeffrey Sachs souligne également la difficulté de parvenir à relier la politique aux enjeux du climat.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement