Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Un projet de décret acte la prolongation de l’aide à l’embauche pour les PME jusqu’au 30 juin 2017

"En raison du succès" rencontré par le dispositif "Embauche PME" avec près d’un million de demandes d’aide formulées par les entreprises de moins de 250 salariés depuis janvier 2016, "il est proposé de prolonger sa mise en œuvre jusqu’au 30 juin 2017 afin de maintenir la dynamique d’embauche qu’a favorisée cette aide" à l’embauche pour les PME, indique le rapport au Premier ministre relatif à un projet de décret soumis au Cnefop, mardi 13 décembre 2016. À l’origine, les pouvoirs publics envisageaient de prolonger le dispositif sur l’ensemble de l’année 2017, mais compte tenu du besoin de financement du "plan 500 000", ils décident de réduire la prolongation au premier semestre 2017 pour dégager les moyens nécessaires à la poursuite du plan de formations supplémentaires pour les demandeurs d’emploi qui devrait donc finalement être poursuivi jusqu’au 30 juin prochain.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Dispositif "Embauche PME" : 84 000 demandes d’aide dans près de 40 000 entreprises (Conseil des ministres)

La nouvelle aide à l’embauche pour les PME, annoncée par le chef de l’État François Hollande le 18 janvier 2016 et précisée par décret le 25 janvier, "connaît déjà un démarrage dynamique, avec 84 000 demandes à ce jour dans près de 40 000 entreprises, et avec une accélération du nombre de demandes reçues chaque jour", selon un communiqué publié à l’issue du Conseil des ministres du 16 mars. "Un tel rythme devrait permettre au dispositif de bénéficier à environ un million d’embauches à la fin de l’année, en ligne avec les attentes du gouvernement", se réjouissent Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics, Myriam El Khomri, ministre du Travail, et Emmanuel Macron, ministre de l’Économie.

Lire la suiteLire la suite
Le décret sur l’aide à l’embauche dans les PME de moins de 250 salariés publié au Journal officiel

Le président de la République l'avait annoncé lors de ses vœux aux acteurs de l’entreprise et de l’emploi : la nouvelle aide à l’embauche pour les PME est officiellement créée par le décret n°2016-40 du 25 janvier 2016, publié au Journal officiel du mardi 26 janvier 2016. Comme l’avait indiqué le chef de l’État, la prime s’adresse aux entreprises de moins de 250 salariés qui embauchent en CDI ou CDD d’au moins six mois un salarié dont la rémunération est inférieure ou égale à 1,3 Smic, et dont le contrat débute entre le 18 janvier 2016 et le 31 décembre 2016. Le montant total de l’aide est de 4 000 euros, versés par tranches de 500 euros par trimestre. En outre, le texte modifie le décret du 3 juillet 2015 créant l’aide à l’embauche d’un premier salarié pour harmoniser les deux dispositifs.

Lire la suiteLire la suite
à découvrir
Jean-Louis Quermonne, directeur de Sciences Po Grenoble de 1958 à 1969, est décédé

Sciences Po Grenoble annonce, le 19 janvier 2021, la disparition de Jean-Louis Quermonne (1927-2021) (lire sur AEF info), directeur de l'établissement de 1958 à 1969. "Il a profondément transformé et modernisé" Sciences Po Grenoble. Il a notamment créé, avec le soutien du CNRS, de la Datar et de la fondation nationale des sciences politiques, le centre d’études et de recherches sur l’aménagement du territoire. Il participe également à la reconnaissance des IEP de Grenoble et de Bordeaux comme IEP d’équilibre, ce qui leur permet de recevoir des postes et des crédits passant par la FNSP.

Lire la suiteLire la suite