Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°552016

Pénibilité : "En 2016, environ 26 000 entreprises ont déclaré des expositions pour 500 000 salariés" (Myriam El Khomri)

Le C3P (Compte personnel de prévention de la pénibilité) est "opérationnel", insiste Myriam El Khomri, mercredi 7 décembre 2016, devant les députés. La ministre dénombre pour 2016, environ 26 000 entreprises ayant déclaré des expositions à la pénibilité pour quelque 500 000 salariés. "Dès 2017, avec la deuxième vague de déclaration, le nombre de bénéficiaires va considérablement augmenter", assure-t-elle. Par ailleurs, la ministre du Travail regrette que des "branches bloquent aujourd’hui les dépôts des référentiels pour des raisons politiques", au risque de pénaliser notamment les plus petites entreprises.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Compte pénibilité : quatre premiers référentiels de branche homologués par le ministère du Travail

Le ministère du Travail publie, au Journal officiel du vendredi 2 décembre 2016, les quatre premiers référentiels de branche homologués dans le cadre de la mise en œuvre du C3P (Compte personnel de prévention de la pénibilité). Ces référentiels ont vocation à faciliter la mise en œuvre du compte pénibilité dans les entreprises, en définissant des "groupes homogènes d’exposition" fondés sur le poste ou les fonctions occupés par les salariés. Mais à en croire la ministre du Travail, "il y a dans certaines branches professionnelles, à la demande de certaines organisations patronales, de la rétention d’informations pour que les référentiels ne sortent pas", ce qui expliquerait le retard pris dans les homologations. "Nous sommes dans un rapport de forces politique vis-à-vis de ces branches où les référentiels sont prêts", a-t-elle fait savoir lors des questions au gouvernement du 29 novembre.

Lire la suiteLire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
Compte pénibilité : le COR examine une première estimation du coût
Lire la suite
Le gouvernement va allonger le délai de rectification des déclarations des entreprises sur les facteurs de pénibilité

Les entreprises qui auront effectué leur déclaration 2016 relative aux facteurs d’exposition à la pénibilité de leurs salariés auront un délai supplémentaire pour le cas échéant la rectifier. Tel est l’objet d’un projet de décret en Conseil d’État soumis au Coct, le 1er décembre 2016. Un second texte revoit les modalités d’établissement du référentiel professionnel de branche, précisant que celui-ci n’a pas vocation à être exhaustif mais doit se concentrer sur "les postes, métiers ou situations de travail qui représentent l’essentiel des expositions aux facteurs de risques professionnels […], au-delà des seuils, pour les usages courants au sein de la branche concernée".

Lire la suiteLire la suite
Le rapport Bonnand-Pilliard évalue les effets du compte pénibilité sur le coût du travail et les actions de prévention

Le gouvernement a mis en ligne, lundi 21 novembre 2016, le rapport "Améliorer la santé au travail, l’apport du dispositif pénibilité". Rédigé par Gaby Bonnand, ancien secrétaire national de la CFDT, Jean-François Pilliard, ancien vice-président du Medef, et Pierre-Louis Bras, le président du COR (Conseil d’orientation des retraites), il évalue notamment les effets du compte personnel de prévention de la pénibilité sur le coût du travail et la politique de prévention des entreprises et des branches. Pour que ce dispositif controversé contribue effectivement à réduire la pénibilité, le rapport recommande en particulier d’optimiser l’usage des droits à la formation qu’acquerront les salariés titulaires d’un compte. Il suggère également d’ouvrir "un débat sur la mise à disposition publique des données sur la pénibilité par entreprise" pour inciter les entreprises à agir.

Lire la suiteLire la suite