Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Représentativité patronale : 53 branches n’ont fait l’objet d’aucune candidature d’organisation d’employeurs

Les organisations patronales avaient bénéficié d’un délai supplémentaire d’une quinzaine de jours, soit jusqu’au 10 novembre 2016, pour déposer leur candidature à la représentativité de branche. D’après un tableau transmis fin novembre par la DGT (Direction générale du travail), 53 branches professionnelles n’ont fait l’objet d’aucune candidature. La grande majorité des branches concernées sont territoriales ou dans la liste des branches de moins de 5 000 salariés appelées à rapidement être fusionnées.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Représentativité patronale : un décret adapte à la loi El Khomri les critères et les modalités de candidatures

La loi du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels, dite loi El Khomri, a largement revu les modalités de mesure de la représentativité patronale. Publié au Journal officiel du 22 octobre 2016, le décret n°2016-1419 du 20 octobre 2016 adapte la partie réglementaire du code de travail à ces évolutions et, au-delà, ouvre la possibilité d’adhésion à une organisation patronale aux établissements d’entreprise.

Lire la suiteLire la suite
Projet de loi El Khomri : les dispositions sur la représentativité patronale

Un système "très compliqué" répondant à des "problèmes d’appareils" patronaux, a résumé récemment Pierre Gattaz (Medef), évoquant la réforme de la représentativité patronale décidée par les organisations patronales et reprise dans l’article 19 du projet de loi El Khomri. Après son adoption sans débat ni vote en nouvelle lecture à l’Assemblée, le texte repart au Sénat pour un examen en commission puis un passage en séance publique, les 13 et 18 juillet. Le projet de loi doit revenir à l’Assemblée pour adoption définitive, le 20 juillet prochain.

Lire la suiteLire la suite