Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

PLF 2017 : les rapporteurs du budget de la Mires au Sénat pointent des "cadeaux électoralistes" en fin de mandat

"En dépit d'un certain satisfecit sur les évolutions de crédits observées sur le quinquennat (+1,3 Md€ au total sur cinq ans)", le sénateur Jacques Grosperrin (LR, Doubs) "ne peut que déplorer d’insuffisants résultats sur le terrain, tant en matière de sous-financement chronique des établissements que sur le scandale de l’échec en licence" (27,5 % des étudiants obtiennent leur licence en trois ans), écrit-il dans son rapport pour avis sur les crédits de la Mires pour la commission de l’éducation du Sénat. "Il eut fallu pour cela repenser le modèle économique de l’enseignement supérieur français. Ce qui n’a malheureusement pas été fait." Le rapporteur de la commission des Finances, Philippe Adnot (Aube, sans étiquette), déplore quant à lui le sous-financement de l’enseignement privé" et se dit "vigilant quant au coût supplémentaire susceptible d’être engendré par les Comue".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement