Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

42 % des entreprises qui ont vu leur productivité augmenter en 2016 citent la GRH comme moyen d’amélioration (Randstad)

La gestion des ressources humaines, un des piliers de la compétitivité globale des établissements français ? C’est tout du moins ce qu’affirme Randstad Inhouse Services, dans une étude publiée mardi 6 décembre 2016 intitulée "Baromètre Inhouse de la compétitivité RH" (1). Selon cette enquête menée par Opinionway, 33 % des entreprises déclarent avoir vu leur productivité augmenter en 2016. Parmi elles, 42 % citent la GRH comme levier de développement de cette compétitivité, derrière la stratégie commerciale et (62 %) et l’innovation et la R & D (50 %). Dans le secteur des services, la gestion des ressources humaines est d’ailleurs l’un des trois piliers de la compétitivité pour plus d’un établissement sur deux.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Organisation du travail, GRH, formation : comment la politique d'entreprise influence le devenir des salariés (Céreq)

Quel type de politique d'entreprise est susceptible de jouer sur le maintien dans l'entreprise, ou en cas de départ, sur le maintien dans l'emploi ou le retour à l'emploi des salariés ? C'est la question que pose le Céreq dans son Bref de janvier 2014, publié mardi 18 février. Le Centre s'attache, par le biais de l'enquête DIFES2 (dispositif d'information sur la formation employeur-salarié) (1), à montrer que si « le besoin de concilier flexibilité et sécurité de l'emploi fait aujourd'hui l'objet d'un large consensus », « les formes de cette conciliation restent à déterminer », en particulier la formation professionnelle qui « n'a eu que peu d'effets sur les parcours des salariés ». L'étude dresse une typologie de quatre profils d'entreprise, articulant organisation du travail, gestion des ressources humaines et politiques de formation.

Lire la suiteLire la suite