Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

L’université Grenoble Alpes devrait être en déficit en 2016 et 2017 et attend un soutien de l’État (Lise Dumasy)

L’université Grenoble Alpes anticipe un déficit de 3,3 M€ en 2016 et d’environ 5 M€ en 2017, affirme sa présidente dans un courrier au MENESR le 24 novembre 2016, dont AEF a eu copie. Lise Dumasy "constate que [le ministère] a accordé un soutien très partiel - et nettement moindre que pour d’autres universités fusionnées". Elle rappelle la diminution de la dotation de 9,5 M€ et les prélèvements sur fonds de roulement pour 2 des 3 ex-universités. "Nous avions sollicité l’aide du ministère à hauteur de 2 M€. À ce jour nous avons reçu une aide de 650 000 € et subi une diminution de nos emplois fonctionnels équivalente à une baisse de notre socle de masse salariale de 200 000 €." Lise Dumasy mentionne "des efforts conséquents" déjà réalisés sur les dépenses de fonctionnement, mais "ne veut pas prendre de mesures structurelles dans la précipitation", indique-t-elle à AEF le 6 décembre.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement