Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Amnesty International accuse 9 multinationales de "contribuer au travail forcé" dans l'industrie de l'huile de palme

"Les plus grandes marques agroalimentaires et ménagères du monde vendent des biens de consommation contenant de l’huile de palme dont la production est entachée de scandaleuses atteintes aux droits humains en Indonésie, où par exemple des enfants travaillent dès huit ans dans des conditions dangereuses", dénonce Amnesty International qui publie un nouveau rapport, mercredi 30 novembre 2016. Il s’agit d’une enquête menée par l'ONG en Indonésie sur les plantations de palmiers à huile qui appartiennent à Wilmar, premier producteur mondial d’huile de palme basé à Singapour. Elle a remonté la filière de l’huile de palme jusqu’à neuf multinationales "contribuant à l’exploitation par le travail" : Afamsa, ADM, Colgate-Palmolive, Elevance, Kellogg’s, Nestlé, Procter& Gamble, Reckitt Benckiser et Unilever.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement