Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Nutrisens s'appuie sur "l'intrapreneuriat" pour stimuler la créativité de ses salariés

Profiter d'une opération de fusion pour améliorer les organisations : telle a été l'ambition de Georges Devesa, directeur général de Nutrisens, lorsqu’il a racheté en 2014 Les Repas Santé à Beaune. Aujourd’hui, "Nutrisens a remis en cause son organisation hiérarchique, standard, pour développer le travail en mode projet", explique-t-il. Chaque équipe projet fonctionne comme une micro-entreprise, avec un compte d’exploitation identifié, comme si elle était en création d’entreprise. Elle sera d’ailleurs hébergée, d’ici à la fin de l’année, au sein d’un même bâtiment à Lyon (baptisé La Marmite) où Nutrisens accueille par ailleurs des start-up en incubation. Pour les jeunes cadres en premier lieu, "côtoyer ces start-up au quotidien donne beaucoup d’énergie", estime le DG pour qui, "si nous voulons attirer et garder les jeunes générations, il faut faire bouger les organisations".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement