Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Présidentielle 2017 : le programme de François Fillon pour la fonction publique est-il réalisable à la lettre ?

Pour respecter le cadrage financier qu’il s’est fixé, cadre qui se fonde sur 100 milliards d’euros de réductions des dépenses publiques, François Fillon, vainqueur dimanche 27 novembre de la primaire de la droite et du centre, prévoit de réduire "la dépense sur l’ensemble du périmètre des administrations publiques (État, établissements publics, collectivités territoriales, dépenses sociales) menée tout au long du quinquennat". Pour y parvenir, l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy compte supprimer 500 000 postes de fonctionnaires en ne remplaçant pas les départs à la retraite et en portant la durée minimale légale du travail à 39 heures hebdomadaire. À l’inverse, le budget des fonctions régaliennes (Défense, Justice, police et la gendarmerie) serait renforcé. Des mesures difficilement applicables selon les organisations syndicales sauf à supprimer des missions de service public.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement