Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

L’Anact lance une expérimentation sur la prévention des conduites addictives en milieu professionnel

Le 6 décembre prochain, la Mildeca (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives) organise une journée sur la prévention en milieux professionnels. Fin 2016, elle signe avec l’Anact une convention de partenariat sur 15 mois pour mettre en place une expérimentation en la matière. Une démarche en cohérence avec le plan gouvernemental, qui prévoit le développement de la prévention collective, et le plan santé au travail, qui met en évidence la nécessité de prévenir les risques multifactoriels tels que les pratiques addictives. L’expérimentation, confiée à l’Anact, aura lieu dans les régions Nouvelle Aquitaine, Centre-Val de Loire et Martinique et permettra, après avoir détecté des cas concrets dans des entreprises volontaires, avec un focus sur les collectivités, de mener des actions collectives en milieu de travail.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Addictions pendant le travail : un rapport parlementaire appelle à « sortir de l'irresponsabilité collective »

« Sortir de l'irresponsabilité collective entourant aujourd'hui le problème des addictions pendant le travail », tel est l'objectif d'un avis présenté au nom de la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale par Francis Vercamer (député UDI du Nord) dans le cadre des discussions sur le projet de loi de finances pour 2014. Après avoir mené de nombreuses auditions, le rapporteur pour avis constate, en effet, que ce problème « demeure encore un tabou dans les entreprises, bien que les questions de santé au travail aient émergé dans le débat public ». Il lui apparaît urgent « de doter les employeurs, les représentants des salariés et les services de santé au travail de moyens efficaces pour prévenir et lutter contre le risque addictif en entreprise ».

Lire la suiteLire la suite