Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°548834

Vente d'autotests en pharmacies : le syndicat des biologistes interroge la DGS sur le régime juridique applicable

Le SDB (syndicat des biologistes) réclame à la direction générale de la santé d'apporter des "éclaircissements" sur le régime juridique applicable à la vente par les pharmacies d'officine d'autotests sur un champ de pathologies de plus en plus étendu. Dans un communiqué diffusé ce 3 novembre 2016, François Blanchecotte, président du SDB estime qu'"il est urgent de mieux associer les biologistes médicaux, experts du diagnostic in vitro, à la mise en place cohérente et coordonnée de l'ensemble de la stratégie de développement du dépistage en France. C’est une question de santé publique".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 79 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoie du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Tests rapides d'orientation diagnostique du Sida : un arrêté précise le cadre d'intervention des bénévoles associatifs en lien avec l'ARS

Un test rapide d'orientation diagnostique détectant l'infection à virus de l'immunodéficience humaine (VIH 1 et 2) pourra bientôt être proposé à toute personne « dans son intérêt et pour son seul bénéfice » par un salarié ou un bénévole, non professionnel de santé, intervenant dans une structure de prévention ou une structure associative. C'est ce que prévoit un arrêté du 9 novembre signé de Roselyne Bachelot, alors ministre de la Santé, et publié au journal officiel du mercredi 17 novembre 2010 qui a trait aux conditions de réalisation de ces tests. Une structure de prévention ou une structure associative impliquée dans la prévention sanitaire devra conclure une convention pour une durée de trois ans avec le directeur général de l'ARS compétente pour pouvoir pratiquer ces tests rapides d'orientation diagnostique de l'infection à VIH 1 et 2. La convention devra comporter la liste nominative et la qualité des personnes, ayant préalablement suivi une formation, et toute modification portant sur les objectifs ou les publics concernés par l'offre de dépistage proposée par la structure habilitée devra faire l'objet d'un avenant à la convention d'habilitation.

Lire la suiteLire la suite