Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Plan en faveur de la sécurité publique : le détail des annonces de Bernard Cazeneuve et les réactions syndicales

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, annonce un "plan de sécurité publique" doté de 250 millions d'euros en faveur de la police et de la gendarmerie à l'issue d'une rencontre entre François Hollande et les syndicats, mercredi 26 octobre 2016, après plus de dix jours de manifestations spontanées de policiers. Outre des mesures en faveur de l'équipement des forces, de l'immobilier et de l'abandon de "tâches indues", le plan prévoit des mesures législatives pour faire évoluer les règles de légitime défense et punir davantage les outrages à agent dépositaire de l'autorité publique. Un projet de loi doit être présenté d'ici la fin du mois de novembre. Les policiers "demandent du respect et ils demandent du concret", déclare Bernard Cazeneuve. "Ce plan répond à ces deux légitimes exigences". Au sortir de la réunion, les syndicats saluent des "avancées importantes".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Marche à l’appel d’Unité SGP police : "Les revendications des policiers qui manifestent chaque nuit sont les nôtres"

Quelque 500 policiers manifestent à Paris, mercredi 26 octobre 2016, à l’appel d’Unité SGP police-FO. Au lendemain des rassemblements organisés par les syndicats rattachés à la CFE-CGC et à l’Unsa (lire sur AEF) et quelques heures avant un entretien avec François Hollande, le deuxième syndicat de gardiens de la paix dit avoir réuni plus de 15 000 manifestants à l’échelle nationale. "La colère des policiers [qui s’exprime par des rassemblements spontanés depuis dix jours] doit être écoutée. C’est ce que nous faisons depuis un an et qui nous a amené à refuser de signer le protocole d’avril 2016" (lire sur AEF), déclare Yves Lefebvre, secrétaire général. "Si nous avions été entendus en avril, nous n’en serions pas là aujourd’hui." En début d’après-midi, quelques centaines de policiers "en colère" se réunissent par ailleurs devant l’Assemblée nationale sans mot d’ordre syndical.

Lire la suiteLire la suite
Devant le palais de justice de Paris, une centaine de policiers manifestent à l’appel de la CFE-CGC et de l’Unsa

Plusieurs dizaines de policiers se réunissent devant le palais de justice de Paris, mardi 25 octobre 2016, à l’appel des syndicats de police rattachés à l’Unsa et à la CFE-CGC. Cette manifestation, ainsi que celles organisées devant de nombreux tribunaux à travers la France, était destinée à exprimer la colère des policiers alors que des centaines de fonctionnaires se mobilisent chaque nuit depuis plus d’une semaine en dehors de tout mot d’ordre syndical. À la veille de leur rencontre avec François Hollande, les représentants syndicaux demandent notamment une évolution des règles de légitime défense et des sanctions plus sévère de la justice à l’égard des délinquants. Interrogé sur une éventuelle mise à l’écart des syndicats, Jean-Claude Delage, secrétaire général d’Alliance, déclare : "Il y aura beaucoup plus de monde dans la rue lorsque les syndicats auront décidé de mobiliser."

Lire la suiteLire la suite
Manifestations policières : Jean-Marc Falcone veut transférer une série de missions de surveillance à la sécurité privée

"Je vais proposer que soit accéléré le calendrier de suppression des gardes statiques de préfectures et […] qu’une série de missions de surveillance n’incombent plus à la police nationale, mais soient confiées à des entreprises privées", annonce Jean-Marc Falcone dans un entretien accordé au Journal du dimanche, dimanche 23 octobre 2016. Le directeur général de la police nationale mentionne, parmi les missions qui pourraient être transférées, "la simple garde de détenus hospitalisés, qui mobilise 300 policiers". "Les policiers ne veulent plus de cela. Ils veulent faire de la police, c’est-à-dire arrêter des délinquants. Et ils ont raison !" Après près d’une semaine de manifestations de policiers en dehors des syndicats, Jean Marc Falcone évoque par ailleurs les évolutions en matière d’armement et le "plan de sécurité publique" qu’il doit soumettre au ministre de l’Intérieur.

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Manifestations de policiers : Jean-Marc Falcone "comprend et partage" la colère
Lire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
François Hollande recevra les syndicats de police. Huit d'entre eux appellent à manifester devant les palais de justice
Lire la suite
Concertation, plan "sécurité publique" : les annonces de Bernard Cazeneuve pour répondre au "ras-le-bol" des policiers

Bernard Cazeneuve annonce, à l’issue d’une rencontre avec les représentants des syndicats représentatifs de la police, mercredi 19 octobre 2016, plusieurs "décisions concrètes" destinées à répondre aux manifestations non déclarées de policiers organisées au cours des deux nuits précédentes (lire sur AEF). Consultation des policiers dans tous les départements, lancement d’un plan en faveur des policiers et gendarmes affectés en sécurité publique, recentrage des missions sur le "cœur de métier" : le ministre de l’Intérieur veut agir pour "les hommes et les femmes [de la police nationale], qui sont en souffrance parce que leur métier est difficile."

Lire la suiteLire la suite