Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Crédit agricole et Société générale arrêtent de financer les projets de centrales à charbon, partout dans le monde

À huit jours de l’entrée en vigueur de l’accord de Paris, Crédit agricole annonce, mercredi 26 octobre 2016, "avoir décidé de ne plus financer de nouvelles centrales ou extension de centrales électriques au charbon" dans le monde entier. Jusqu’à présent, cet engagement ne valait que pour les pays à hauts revenus. Ce jeudi, Société générale lui emboîte le pas, en incluant toutefois deux exceptions : la capture et stockage de CO2 et la cogénération. Elle actualise par ailleurs sa politique sectorielle charbon et mines. Si les ONG saluent cette nouvelle prise d’engagement, un an après la COP 21, elles mettent en garde sur sa portée qui ne vaut que pour le financement de projet : les banques pourront continuer à financer des entreprises ayant pour partie une activité de charbon. Or la trajectoire 2 °C implique de songer dès aujourd’hui à la reconversion professionnelle de tout un secteur.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Les banques françaises préconisent un "green supporting factor" prudentiel pour financer la transition énergétique

La FBF plaide, le 28 septembre 2016, pour la mise en place d’un "green supporting factor" permettant d'"accélérer" le financement de la transition énergétique qui "reste un enjeu majeur". Sur le plan réglementaire européen, les banques françaises demandent un "traitement prudentiel adapté" des actifs verts : l’exigence de mobilisation de capital serait alors moindre. Afin de vérifier que les actifs sont bien verts, elles suggèrent de les adosser à des labels reconnus (label TEEC ou terminologie de la Climate bonds initiative). Et pour massifier le financement, elles préconisent une application large à l’ensemble des acteurs : "particuliers achetant un véhicule vert, financement d’un bâtiment vert par une PME, entreprises d’infrastructures solaire ou éolienne". Ségolène Royal a salué cette prise de position lors du lancement de la semaine de la finance responsable ce lundi (lire sur AEF).

Lire la suiteLire la suite

RSE et Gouvernance

Aperçu de la dépêche Aperçu
Climate week à New York : plusieurs ONG accusent à nouveau les banques françaises de "greenwashing"
Lire la suite

RSE et Gouvernance

Aperçu de la dépêche Aperçu
"Les principales banques continuent à verser des centaines de milliards dans les énergies fossiles" (rapport)
Lire la suite

RSE et Gouvernance

Aperçu de la dépêche Aperçu
Banques et changement climatique : Laurence Pessez, DRSE de BNP Paribas, répond à AEF
Lire la suite

RSE et Gouvernance

Aperçu de la dépêche Aperçu
Banques et changement climatique : Jean-Michel Mépuis, DDD de Société générale, répond à AEF
Lire la suite

RSE et Gouvernance

Aperçu de la dépêche Aperçu
Banques et changement climatique : Stanislas Pottier, DDD du Crédit agricole, répond à AEF
Lire la suite