Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Saul Perlmutter n'aurait "pas pu mener à bien la découverte" qui lui a valu le Nobel en 2011, "dans le contexte actuel"

Le prix Nobel de physique 2011 Saul Perlmutter (lire sur AEF), professeur à l’université de Californie à Berkeley (États-Unis), estime qu’il "n’aurait pas pu mener à bien la découverte" qui lui a valu le prix Nobel "dans les conditions de financement actuelles" à l’occasion du sommet académique mondial du magazine THE (Times Higher Education) à Berkeley, le 28 septembre 2016. Ses propos sont rapportés par le site du magazine. Cette découverte lui a pris 10 ans d'un travail mené au Laboratoire national Lawrence Berkeley, financé par le département de l’Énergie des États-Unis. "Cela aurait été très difficile dans un monde où le moindre centime est géré pour s’assurer que l’argent n’est pas gaspillé", dit-il. "Dans le contexte actuel, on a tendance à demander : 'Quelle recherche prévoyez-vous de mener ? Quand finirez-vous ? À quelle date la découverte sera-t-elle faite ?'", déplore-t-il.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 78 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
Le prix Nobel de physique 2016 est attribué aux Britanniques David Thouless, Duncan Haldane et Michael Kosterlitz
Lire la suite
Pour 7 Nobel français, les annulations de crédits envisagées sont "un suicide scientifique et industriel" (Le Monde)

"Nous avons appris le même jour que les dépenses de R&D de l’État fédéral allemand ont augmenté de 75 % en dix ans (lire sur AEF), et que le gouvernement français annulait 256 M€ des crédits 2016 de la Mires (lire sur AEF), représentant un quart des économies nécessaires pour financer les dépenses nouvelles annoncées depuis le mois de janvier", écrivent huit chercheurs français dont sept Prix Nobel dans une tribune parue dans Le Monde daté du 24 mai 2016 pour lancer "un appel" au gouvernement. "Au sein de ces mesures, on note que les principaux organismes de recherche sont particulièrement touchés, le CEA, le CNRS, l’Inra et l’Inria, pour une annulation globale de 134 M€", précisent-ils. Pour eux, ces mesures "s’apparentent à un suicide scientifique et industriel".

Lire la suiteLire la suite

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
Serge Haroche : "Sacrifier une génération de jeunes chercheurs serait dramatique pour la recherche française"
Lire la suite

Recherche et Innovation

Aperçu de la dépêche Aperçu
Serge Haroche à AEF : « L'idéal serait un système avec un équilibre plus favorable aux financements récurrents »
Lire la suite
Le prix Nobel de physique 2011 est attribué aux astrophysiciens Saul Perlmutter, Brian Schmidt et Adam Riess

Le prix Nobel de physique pour 2011 est attribué pour moitié à Saul Perlmutter (américain), et pour l'autre moitié à Brian Schmidt (américano-australien) et Adam Riess (américain), annonce l'Académie royale des sciences de Suède, mardi 4 octobre 2011. Ces astrophysiciens sont distingués « pour la découverte de l'accélération de l'expansion de l'univers à travers l'observation de supernovas lointaines ». Ils se partageront dix millions de couronnes (1,1 million d'euros).

Lire la suiteLire la suite