Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

L’ICN Business school souhaite quitter la banque de concours Ecricome pour rejoindre la BCE

"Nous avons postulé à la BCE par un courrier envoyé la semaine dernière, et nous allons aussi postuler à Passerelle et à Atout+3. Si nous sommes pris, il est plus que probable que l'ICN business school quittera Ecricome." C'est ce que confirme Florence Legros, directrice générale de l'ICN, à AEF, le 21 septembre 2016. Une AG extraordinaire de la BCE doit être convoquée pour répondre à cette demande, motivée par "l'hétérogénéité d'Ecricome" depuis la création de Kedge et Neoma via des fusions. "Nous nous retrouvons face à deux mastodontes, qui recrutent plus du double de prépas que nous et qui ont un pouvoir de captation plus grand grâce à d'importants budgets de communication", explique Florence Legros. Interrogé sur l'avenir d'Ecricome, son président Thomas Froehlicher (Kedge) se dit "serein", mais annonce "des évolutions à venir sur les modes de recrutement".  

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Écoles de commerce : les chiffres d’inscription aux concours BCE et Ecricome restent stables

10 434 élèves de CPGE se sont inscrits au concours 2016 organisé par la BCE (banque commune d’épreuves), réunissant 23 écoles (1), et 8 082 au concours organisé par l’association Ecricome (pour les trois écoles ICN, Neoma et Kedge) : des chiffres stables par rapport à la session 2015 (+1,3 % pour la BCE et -1 % pour Ecricome). En termes d’attractivité, les Ecricome restent toujours devant Audencia, leader de la BCE sur le nombre d’inscrits (7 807 candidats). Skema affiche quant à elle la plus forte augmentation entre 2015 et 2016 (+6,07 %), effet probable de son bon classement au dernier Sigem (lire sur AEF). En revanche, l’Inseec continue à perdre en attractivité en classes préparatoires, avec -15,76 % d'inscrits, après -6 % en 2015. Le taux de boursiers s’établit à 24,9 % au concours BCE, et à 27,7 % au concours Ecricome, avec dans celui-ci un pic chez les littéraires (44,5 %).

Lire la suiteLire la suite