Service abonnements 01 83 97 46 50

Revenir en haut de la page
Home| Sécurité globale| Sécurité privée| Dépêche n°546135

Industrie de la sécurité : Christophe Sirugue appelle à accroître le rôle des PME et insiste sur la normalisation

"La gouvernance du CICS (Conseil des industriels de la confiance et de la sécurité) doit s’ouvrir plus largement aux PME", déclare le secrétaire d’État chargé de l’Industrie, mardi 20 septembre 2016. Christophe Sirugue s’exprimait en clôture d’un colloque organisé par le Cofis à Paris (lire sur AEF). Pour lui, "créer une véritable politique industrielle de sécurité" nécessite "une cohérence des politiques publiques et des acteurs afin d’éviter toute redondance des initiatives". "Il est crucial […] de regrouper nos forces comme nous le faisons au sein du Cofis. Pour cela, tous les acteurs de la filière doivent être mis à contribution", poursuit Christophe Sirugue. Impliquée dans le fonctionnement du Cofis, le CICS est une association d’industriels spécialisés dans la sécurité (lire sur AEF). Le secrétaire d’État évoque également la question de la normalisation.

"Le chemin parcouru par le Cofis en moins de trois ans est remarquable et les résultats concrets nombreux", salue Christophe Sirugue, secrétaire d’État chargé l’Industrie, mardi 20 septembre 2016. Parmi les enjeux de la filière industrielle de la sécurité, il souligne notamment qu’il est "important que la France développe une stratégie concertée entre le public et le privé pour remporter un plus grand nombre de contrats à l’étranger".

De ce point de vue, "la normalisation des différents standards au niveau international permet de répondre plus efficacement aux appels d’offres. C’est pourquoi nous avons souhaité prendre la présidence du groupe de travail du nouveau comité technique dédié à la sécurité, qui est animé par ISO (Organisation internationale de normalisation)", ajoute-t-il. Christophe Sirugue fait référence à l’élection, début 2015, du secrétaire général adjoint du ministère de l’Intérieur, Patrick Butor, comme président d’un groupe de travail consacré à la prévention et la sécurité.

Joint par AEF, Patrick Butor mentionne, parmi les travaux en cours au sein de cette instance, la révision de la norme ISO liée à la vidéosurveillance, "qui doit permettre d’assurer davantage de prévention et une surveillance plus fine grâce à une meilleure qualité d’image". Sont également en préparation une norme qui permettrait aux structures privées de communiquer aux forces de l’ordre les plans de leur locaux et leur organisation en cas d’intervention urgente, ainsi qu’une seconde sur l’intégration de la sécurité à la conception des bâtiments. La certification des entreprises de sécurité intervenant à l’étranger, dans le cadre d’une norme créée en 2015, est également à l’étude, indique également Patrick Butor.

Fermer

Bonjour

Vous souhaitez contacter

Clément Giuliano, journaliste