Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Élèves germanistes : -6 % au collège, une situation plus "positive" au primaire (Association de défense de l’allemand)

Selon les résultats partiels d’une enquête de l’Association pour le développement de l’enseignement de l’allemand en France (Adeaf), la baisse du nombre d’élèves apprenant l’allemand à la rentrée 2016 est de 6 % par rapport à 2015, effectifs de 6e, 5e et 4e confondus. Les 350 établissements couverts à ce jour par l’enquête comptabilisent 21 414 germanistes. La baisse la plus importante concerne la classe de 6e, où selon l’Adeaf l’effectif d’élèves a baissé de 31 % par rapport à 2015. "C’est toute une génération, qui entre en 6e cette année, qui est privée d’un enseignement en allemand", regrette Thérèse Clerc, présidente de l’association. Elle note toutefois une évolution "plus positive" en primaire, avec des enfants commençant l’apprentissage de l’allemand principalement au CM2, esquissant ainsi la possibilité de classes bilangues dans le 1er degré.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi