Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

"L’état d’urgence, à long terme, peut avoir des effets pervers", juge le magistrat Marc Trévidic (audition)

"Les juges d’instruction en matière antiterroriste sont logés à la même enseigne que leurs collègues : ils ont deux outils en tout et pour tout à leur disposition, la prison ou le contrôle judiciaire de base", indique Marc Trévidic, premier vice-président au tribunal de grande instance de Lille. C’est ce qu’il déclare lors de son audition devant la commission d’enquête sur la lutte contre le terrorisme, mercredi 6 avril 2016, dont le compte rendu a été publié en juillet 2016. "Autrement dit, trafiquants de shit et terroristes font l’objet du même traitement, les seconds n’étant pas plus surveillés que les autres : s’ils ne viennent pas pointer, on s’en rend compte ou non selon la charge de travail du commissariat", déplore l’ancien juge d’instruction au pôle antiterroriste du tribunal de grande instance de Paris. Marc Trévidic remet également en doute l’efficacité de l’état d’urgence.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Procédure pénale : des magistrats s'inquiètent de l'affaiblissement du juge d'instruction

Le projet de loi relatif au terrorisme et à la procédure pénale "favorise la répression des auteurs d’infractions facilement identifiables, au détriment du travail de démantèlement des groupes criminels", déplorent le président de l’Association française des magistrats instructeurs et six de ses prédécesseurs dans une tribune publiée sur le site internet de Libération, lundi 4 avril 2016. Dans ce texte, intitulé "Pourquoi alourdir encore le travail du juge d’instruction ?", Pascal Gastineau, ainsi que Marie-Antoinette Houyvet, Hervé Auchères, Claude Choquet, Jean-Michel Gentil, Marc Trévidic et Jean-Luc Bongrand estiment que le projet de loi qui doit être adopté mardi 5 avril 2016 au Sénat affaiblit le juge d’instruction et que son article 24 "crée un débat artificiel sur l’orientation des procédures pénales dont l’issue ne dépend que du procureur".

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Alain Bauer plaide pour le développement d'un "service spécialement dédié à l'antiterrorisme"
Lire la suite
Il serait « préférable que la police judiciaire dépende du ministère de la Justice » (Jean-Pierre Sueur, sénateur)

Il serait « préférable que la police judiciaire dépende du ministère de la Justice », affirme le président de la commission des Lois du Sénat, Jean-Pierre Sueur. Il s'exprimait à l'occasion d'un débat organisé par l'association Droit et démocratie, à Paris, mardi 22 octobre 2013. « Il est profondément anormal que les officiers de police judiciaire doivent mettre en œuvre les décisions que les magistrats prennent, mais que ces derniers n'aient aucune autorité sur votre carrière. Ce système est faussé au départ », souligne-t-il. Jean-Marc Bailleul, secrétaire général du Syndicat des cadres de la sécurité intérieure, dénonce pour sa part le rôle des commissaires de police, qui souhaitent « être les seuls interlocuteurs des magistrats », alors que l'avocat Henri Leclerc estime que le préalable à la réforme de la police judiciaire est la « fusion » entre police et gendarmerie nationales.

Lire la suiteLire la suite

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Le juge Marc Trévidic décrit le « phénomène du jihad individuel » dans son livre « Terroristes. Les sept piliers de la déraison »
Lire la suite