Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Alternative police et le SCSI demandent une réflexion sur "la répartition des missions entre les forces de sécurité"

Plusieurs syndicats de la police nationale appellent à une remise à plat de "la répartition des missions de sécurité, entre police nationale et police municipale pour éviter toutes nouvelles polémiques", expliquent-ils, lundi 25 juillet 2016. Dans un communiqué commun, le SCSI-CFDT et Alternative police estiment qu'"à Nice, plus qu’ailleurs, la police municipale a augmenté ses effectifs et a créé une confusion dans les missions avec la police nationale". Ils remarquent également que plusieurs revendications formulées régulièrement par les syndicats de police municipale concernant notamment l’armement de ces agents et le périmètre de leurs missions "ressurgissent au lendemain de l’attentat niçois" (lire sur AEF).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 81 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Sécurité globale
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi

Sécurité publique

Aperçu de la dépêche Aperçu
Nice : Bernard Cazeneuve dénonce "la campagne acharnée" menée contre lui et porte plainte pour diffamation
Lire la suite
Après Nice, l'AMF s'inquiète d’un "transfert de responsabilité vers les maires dans le domaine de la sécurité"

"Il est fondamental que l’État, en liaison avec les maires, assure sa mission régalienne de sécurité et mobilise les effectifs nécessaires à la protection des populations, que ce soit notamment lors des festivals, des concerts ou sur les plages." C’est ce qu’écrivent le président de l’AMF, François Baroin (LR), et le premier vice-président de l’association, André Laignel (PS), dans un courrier adressé à Bernard Cazeneuve, jeudi 21 juillet 2016. Ils indiquent que "de nombreux maires ont saisi l’AMF pour faire part de leurs préoccupations suite à l’attentat perpétré à Nice le 14 juillet et exprimer leur crainte d’un transfert de responsabilité vers les maires dans le domaine de la sécurité". L’AMF souhaite "recevoir toutes les garanties sur la poursuite de l’implication des forces de l’État et sur les modalités de coopération entre les préfets et les maires"

Lire la suiteLire la suite
La FA-FPT police municipale déplore le recours accru aux réservistes après l’attentat de Nice

La FA-FPT police municipale regrette que le gouvernement ait davantage recours à la réserve opérationnelle au lendemain de l’attentat de Nice "alors qu’il dispose, aux côtés des forces de polices étatiques, de 21 000 policiers municipaux", explique le syndicat dans un communiqué, mercredi 20 juillet 2016. "Faire appel à la réserve opérationnelle, tout en augmentant son effectif, semble bien dérisoire au regard des difficultés rencontrées par la police nationale et la gendarmerie nationale", indique-t-il, soulignant la baisse des effectifs de ces forces "ces dernières années". Or, l’État "peut compter sur les policiers municipaux" pour les épauler, à condition qu’il dote ces agents "obligatoirement d’un armement similaire à celui des policiers nationaux et des gendarmes".

Lire la suiteLire la suite
Attentat de Nice : Bernard Cazeneuve saisit l’IGPN pour évaluer "le dispositif de sécurité et d’ordre public"

Bernard Cazeneuve annonce, jeudi 21 juillet 2016, avoir saisi l’inspection générale de la police nationale après l’attentat commis lors de la fête nationale à Nice. L’IGPN sera chargée, explique le ministre de l’Intérieur, "d’une évaluation technique du dispositif de sécurité et d’ordre public tel qu’il a été conçu puis mis en œuvre à Nice dans la soirée du 14 juillet et dans la nuit qui a suivi". "Cette enquête administrative, sans préjudice de l’enquête judiciaire en cours, permettra d’établir la réalité de ce dispositif, alors que des polémiques inutiles se poursuivent", indique la place Beauvau, précisant que cette saisine "s’inscrit dans une démarche de transparence et de vérité". Cette enquête fait suite à la publication d'un article de Libération mettant en cause le dispositif de sécurité sur la promenade des Anglais le soir de l'attaque.

Lire la suiteLire la suite