Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°542328

En Limousin, la moitié des adultes handicapés ne dépasse le seuil des bas revenus que grâce aux prestations sociales

En Limousin, 14 500 personnes touchent l’allocation adulte handicapé – 20 900 en tenant compte des enfants et des conjoints, note l’Insee début juillet 2016. Leur nombre est particulièrement élevé en Creuse (4,3 % des 20-64 ans). Entre 2010 et 2014, la part d’allocataires de l’AAH a plus progressé en Corrèze et en Creuse qu’en France. Moins de 2 bénéficiaires sur 10 de cette ex-région (aujourd’hui intégrée à la Nouvelle-Aquitaine) vit en établissement d’hébergement, alors que ce territoire est assez bien pourvu, notamment en Corrèze et en Creuse (1). Moins de 2 personnes sur 10 sont en activité : 9 % en Esat et 8 % en milieu ordinaire. Leurs ressources, hors prestations sociales, sont faibles ou nulles : moins de 10 € par mois pour 46 % d’entre eux. 40 % vivent sous le seuil de bas revenu (1 028 €/mois), et 50 % sont en situation "fragile", ne passant ce seuil que grâce aux prestations.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 72 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le gouvernement fixe quatre premières orientations à la réforme des minima sociaux

"Simplifier l’accès aux prestations pour lutter contre le 'non-recours'", "mieux articuler les minima sociaux et la reprise d’activité", "mieux accompagner les personnes handicapées", "relancer les politiques d’insertion professionnelle et sociale" dans les départements : telles sont les quatre orientations fixées par le gouvernement concernant la réforme des minima sociaux qu’il appelle de ses vœux. Présentée en Conseil des ministres le 13 juillet, une communication précise qu’un "plan complet sera présenté à la rentrée et décliné dans les financières". La ministre des Affaires sociales travaille, à la demande du Premier ministre à "une réforme d’ampleur permettant de créer, à plus long terme, une couverture socle commune, quel que soit l’âge des bénéficiaires". À l’adresse de l’opposition, le gouvernement dit rejeter "toute stigmatisation et récuse [r] la rhétorique de l’assistanat".

Lire la suiteLire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
Crise : les prestations sociales augmentent moins vite en France, où le taux de pauvreté reste un des plus bas de l’UE
Lire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
Conférence nationale du Handicap : réactions de la Fnath et de la fédération des Apajh aux mesures annoncées
Lire la suite
Les dépenses de prestations légales versées par les CAF ont augmenté de 1,6 % en 2015, principalement du fait du RSA

La Cnaf a publié ce mois-ci le numéro 162 de sa revue E-ssentiel, établissant un bilan pour 2015 des dépenses de prestations légales versées par les caisses d’allocation familiales. Globalement, le volume des dépenses est en hausse de 1,6 %, atteignant les 70,2 milliards d’euros. Mais les dynamiques sont très différentes d’une catégorie à l’autre. Les dépenses d’insertion et solidarité progressent fortement (+6,1 %), principalement du fait du RSA (12,4 milliards d’euros). À l’inverse, les dépenses liées à la petite enfance ont diminué de 3,8 %.

Lire la suiteLire la suite
AAH : Plus de 300 M€ supplémentaires seront nécessaires pour boucler le budget 2015

Le PLFR 2015 a été présenté le 13 novembre 2015 en Conseil des ministres. Il prévoit, sur la mission "Solidarité, insertion et égalité des chances", des ouvertures substantielles pour financer certaines allocations de solidarité. La prévision de dépense au titre du RSA activité est plus élevée qu’anticipé à hauteur de 157 millions d’euros, "principalement du fait de la revalorisation exceptionnelle du montant forfaitaire du RSA de 2 % au-delà de l’inflation chaque année". Près de 314 millions d’euros supplémentaires sont nécessaires pour le financement de l’AAH (allocation adulte handicapé). Le ralentissement de l’augmentation du nombre de bénéficiaires prévu en loi de finances initiale ne s’est pas vérifié avec pour conséquence une hausse de la dépense de 4 %. Concernant la mission "Santé", près de 88 M€ de plus seront nécessaires pour faire face aux dépenses de l’AME.

Lire la suiteLire la suite
La proportion d'allocataires de l'AAH est plus forte dans les départements pauvres et ruraux (Etude Drees)

Une étude de la Drees (1), publiée le 20 décembre 2013 dans le numéro 49 de la revue « Dossiers Solidarité et Santé », se penche sur les « disparités » dans la répartition proportionnelle d'allocataires de l'AAH entre départements. L'étude montre que certains territoires, en particulier dans le Centre et le Sud-Ouest de la France, hébergent une proportion plus forte d'allocataires. Sur la base de ce constat, l'étude établit une série de corrélations avec les indicateurs départementaux sur le niveau de revenu, l'âge et la santé qui montrent que les départements qui concentrent une plus forte proportion d'allocataires sont plus ruraux, avec une population dont l'âge moyen est plus élevé et au contraire le niveau de revenus plus faible. L'étude estime par ailleurs qu'une faible part des disparités départementales de prévalance de l'AAH s'expliquerait par la "différence de pratiques des acteurs locaux du handicap ».

Lire la suiteLire la suite