Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Écarts de rémunération femmes-hommes dans le public : la lettre de mission de la députée Françoise Descamps-Crosnier

"L’écart global de rémunération entre les femmes et les hommes dans le secteur public est toujours de 19,2 % (10,3 % dans la fonction publique territoriale, 14,8 % dans la fonction publique de l’État et 21,9 % dans le secteur public hospitalier)." C’est la raison pour laquelle le Premier ministre, Manuel Valls, a chargé, le 1er juillet 2016, la députée PS des Yvelines, Françoise Descamps-Crosnier, "d’identifier les éventuelles discriminations existantes dans le système de rémunération et de promotion de la fonction publique conduisant à des écarts de traitement et de pensions entre les femmes et les hommes", selon sa lettre de mission. Un rapport d’étape est prévu à l’automne 2016, en amont du comité interministériel aux droits des femmes, et les conclusions de la mission sont attendues pour la fin de l’année. La députée devra notamment proposer des mesures coercitives.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Égalité professionnelle/fonction publique : "Des progrès significatifs ont été atteints depuis trois ans" (A. Girardin)

"Même si 60 % des postes de hauts fonctionnaires sont encore occupés par des hommes et que des inégalités persistent, tant dans le déroulement des parcours professionnels qu’en matière de rémunérations, des progrès significatifs ont été atteints depuis trois ans", date de la signature de l’accord relatif à l’égalité professionnelle dans la fonction publique, indique la ministre de la Fonction publique, Annick Girardin, le 8 mars 2016, à l’occasion d’une réunion avec de hauts fonctionnaires en charge de l’égalité des droits dans les ministères. Ainsi, "en 2014, comme en 2013, 33 % de femmes ont été primo-nommées à des emplois de cadre supérieur ou dirigeant de l’ensemble de la fonction publique contre 27 % en 2012. En 2015, les primo-nominations de femmes pour les emplois à la décision du gouvernement et aux emplois interministériels de direction atteignent 33 %".

Lire la suiteLire la suite
Fonction publique : malgré des actions favorisant l’égalité professionnelle, les écarts de salaire demeurent importants

"Malgré des actions visant à favoriser l’égalité professionnelle entre femmes et hommes au sein de la Fonction publique, les écarts de salaire y demeurent importants", indique une note du CEE, publiée mercredi 20 janvier 2016. Ainsi, en 2010, les agents masculins percevaient, en moyenne, une rémunération mensuelle totale nette supérieure de 18,9 % à celle de leurs homologues féminines, soit 365 euros de plus par mois. Si les différences de temps de travail sont l’une des deux principales sources de l’écart de rémunération selon le sexe au sein de chaque fonction publique, c’est dans la fonction publique hospitalière que ce facteur en est la cause première. En revanche, c’est la ségrégation professionnelle dont une part non négligeable est verticale, qui est la cause majeure de l’écart salarial dans les fonctions publiques d’État et territoriale.

Lire la suiteLire la suite