Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Fusion des universités de Lille : l'IGAENR recommande d'aller "plus vite" dans le regroupement des UFR

"2016 est une année charnière dans la construction de l'université de Lille", avertit Alain Perritaz, IGAENR, dans un rapport qu’AEF s’est procuré. "Si certaines étapes ne sont pas franchies cette année, la fusion aura du mal à intervenir à la date prévue", écrit-il, tout en soulignant le chemin déjà parcouru. Les présidents de Lille-I, Lille-II et Lille-III ont prévu de fusionner leurs établissements le 1er janvier 2018 et ont demandé à l’inspection générale de les conseiller. Alain Perritaz leur recommande d'avancer rapidement, notamment sur le regroupement des UFR, et de communiquer davantage. Car les personnels veulent "savoir dans quelle structure ils travailleront, sur quel site ils exerceront leurs fonctions, qui seront les responsables aussi bien enseignants qu’administratifs de la future université de Lille et quelles seront leurs conditions de travail et de rémunération".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Projet d’université de Lille : huit grandes écoles renforcent leur partenariat avec Lille-I, Lille-II et Lille-III

Huit grandes écoles publiques de la métropole lilloise s'engagent dans une "collaboration renforcée" avec Lille-I, Lille-II et Lille-III, universités qui préparent leur fusion pour 2018 (lire sur AEF). Une convention de partenariat sera prochainement soumise à leurs conseils respectifs. Ces établissements conviennent de partager le label "Université de Lille", en l’utilisant notamment dans leurs publications scientifiques et pour la délivrance du doctorat. Ils s’accordent aussi sur un pilotage unifié des laboratoires en cotutelle et prévoient de coordonner leur offre de formation. Cependant, ce rapprochement ne devrait pas impliquer de changement de statut pour les huit écoles concernées :  Mines de Douai, Centrale Lille, Chimie Lille, l’Ensait, Télécom Lille, l’École supérieure de journalisme de Lille, l’École nationale d’architecture et de paysage et l’Institut d’études politiques.

Lire la suiteLire la suite