Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

"Régionalisation des CIO" : vers une proposition de loi au printemps 2017 ?

"Nous devons aller vers des guichets uniques de l’orientation", estime Guy-Dominique Kennel, rapporteur de la mission d’information sur l’orientation scolaire du Sénat, lors de la remise du rapport (lire sur AEF) le 29 juin 2016. Il recommande de "transférer le réseau des CIO aux régions", ce qui permettrait également "de se mettre en cohérence avec la loi Notre". Cette "régionalisation" des CIO est "la mesure phare" de la mission, estime-t-il, et résulte "d’une demande à la fois des Régions et des directeurs de CIO". Une proposition de loi dans ce sens pourrait être faite "au printemps prochain". La régionalisation des CIO permettrait de mettre fin au "pilotage dual entre l’État et les régions [de l’orientation scolaire actuelle] qui engendre confusion et déperdition d’énergie".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Un rapport alerte sur "les limites de l'engagement d'une partie des CIO" dans le service régional d'orientation (IG)

"L'exclusion de l’orientation scolaire et universitaire du périmètre de la coordination confiée à la région prend acte d'un contexte social sensible" dans les CIO qui "risque de compliquer la mise en œuvre d’une approche cohérente et efficace de l’orientation, notamment pour les publics jeunes", avertissent quatre inspections générales dans un rapport conjoint d'évaluation de la préfiguration du SPRO daté de mai 2015 et publié le 25 septembre. La mission "craint que l’engagement d’une partie des CIO dans le SPRO rencontre rapidement des limites lorsque les régions commenceront à développer des politiques d’amélioration de la pertinence et de la qualité des services offerts par les organismes". Dressant un bilan des actions menées dans les 8 régions préfiguratrices, les inspecteurs généraux déplorent aussi la "dispersion des opérateurs" et la "segmentation des publics".

Lire la suiteLire la suite