Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Sécurité des systèmes d'information : les règles européennes en voie d’adoption au Parlement européen

Les eurodéputés doivent examiner en deuxième lecture, mardi 5 juillet 2016, la proposition de directive sur la sécurité des réseaux et des systèmes d’information, dite NIS. Le texte oblige notamment les États membres à "désigner une autorité nationale compétente en matière de sécurité des réseaux et systèmes informatiques" et à adopter une "stratégie nationale" définissant "les objectifs stratégiques et les mesures politiques et réglementaires concrètes visant à parvenir à un niveau élevé de sécurité". Il prévoit par ailleurs la mise en place de normes minimales applicables aux infrastructures critiques. Les députés de la commission du Marché intérieur avaient recommandé, mardi 14 juin 2016, l’adoption de cette proposition de directive.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Les règles européennes sur la sécurité des réseaux informatiques pourraient voir le jour à la rentrée (Florence Mangin)

"Le blocage du Parlement européen sur la proposition de directive sur la sécurité des réseaux et de l’information – dite 'directive NIS' — semble aujourd’hui dépassé. Le texte pourrait être finalisé à la rentrée." C’est ce qu’indique Florence Mangin, coordinatrice pour la cybersécurité au ministère des Affaires étrangères, mercredi 1er juillet 2015. Elle intervenait lors d’une rencontre organisée par Défense et stratégie à Paris. La directive prévoit notamment "d’ordonner aux États membres de désigner une autorité nationale de régulation en matière de sécurité des réseaux et systèmes informatiques, d’élaborer une stratégie de cybersécurité, et de préparer un plan en cas d’incident", explique la diplomate. Le sujet doit être traité par la présidence luxembourgeoise de l’Union européenne, qui a débuté mercredi 1er juillet 2015 (lire encadré), note-t-elle.

Lire la suiteLire la suite