Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

L'assurance maladie table sur 1,44 Md€ d'économies en 2017 (rapport charges et produits)

L’assurance maladie escompte de nouveau dans son document "Charges et produits 2017" examiné ce jeudi 30 juin 2016 à la Cnamts 1,44 Md€ d’économies issues de ses actions de gestion du risque, soit deux fois plus qu’en 2016. Les actions de maîtrise médicalisée des produits de santé seraient les plus grosses pourvoyeuses d’économies (30 % avec 430 M€), suivies ex-aequo par des actions sur les médicaments génériques (200 M€) et le développement de la chirurgie ambulatoire (200 M€). L’orientation et la prise en charge des patients en sortie d’établissements (Prado et réhabilitation améliorée après chirurgie) permettraient de réaliser 190 M€. La maîtrise des IJ, des produits de la liste en sus et des transports sanitaires (de 75 à 100 M€) ferment la marche des plus gros postes d’économies.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La Cnamts s'appuie sur son rapport charges et produits 2013 pour mieux jauger la « pertinence » de certaines dépenses

« Pour la premières fois, on peut mesurer exactement ce que nous dépensons », a déclaré ce mardi 17 juillet 2013 Frédéric Van Roekeghem. Le directeur de la Cnamts, auditionné devant la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale, a tenu lors de son intervention à souligner la nouvelle et plus grande précision des données recueillies et synthétisées dans le rapport 2013 sur les charges et produits de l'assurance maladie, permettant à la Caisse de pousser son analyse en termes d'efficacité des parcours de soins et de « pertinence » de certaines dépenses. Listant mesure par mesure les 27 propositions émises dans le rapport, Frédéric Van Roekeghem a souligné les « marges de manoeuvres » qui rendent « crédible » une économie de 2,4 milliards d'euros sur le prochain Ondam, notamment en jouant à nouveau sur l'évolution des tarifs des médicaments.

Lire la suiteLire la suite