Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les mesures catégorielles accordées aux policiers et aux gendarmes inquiètent la Cour des comptes

"En 2016, l’exécution du budget de la mission 'sécurités' pourrait être marquée par des tensions sur les crédits de rémunérations", indique la Cour des comptes dans son rapport sur "la situation et les perspectives des finances publiques" publié mercredi 29 juin 2016. Elle précise que "l’indemnisation des heures supplémentaires effectuées, dont le stock […] a progressé en 2015 selon un taux compris entre 8 % et plus de 10 %", pourra notamment "constituer une source de tensions importantes". La Cour souligne que de "nombreuses mesures" annoncées début 2016, en particulier dans les protocoles d'accord pour la revalorisation des carrières des policiers et des gendarmes (lire sur AEF), contribueront à "un accroissement des dépenses amorcé en 2016 […] alors que l’ambition affichée de maîtrise des dépenses n’a jamais été aussi forte".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Carrières des policiers : le détail du protocole signé par les syndicats et le ministre de l’Intérieur

François Hollande reçoit, mardi 12 avril 2016, les responsables des neuf syndicats de police ayant signé avec Bernard Cazeneuve, lundi 11 avril 2016, le protocole visant à revaloriser les carrières et la rémunération des policiers (lire sur AEF). Cette "feuille de route sociale" comprend plusieurs mesures applicables d’ici 2022. AEF détaille les principales d’entre elles. Selon les syndicats signataires de l’accord, le protocole représente un effort budgétaire d’environ 400 millions d’euros (1). Un protocole équivalent a été signé par le ministre de l’Intérieur avec le groupe de liaison du CFMG, dont les membres sont également reçus par le président de la République, mardi 12 avril 2016.

Lire la suiteLire la suite