Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

SIRH des ministères économiques et financiers : la Cour des comptes pointe les défaillances du projet Sirhius

Le projet Sirhius, SIRH pour les ministères chargés de l’Économie et des Finances, "demeure inabouti dix ans après son lancement" en raison d’un défaut de gouvernance, d’une surveillance et d’un contrôle "défaillants" et d’un suivi budgétaire "particulièrement mal assuré". C’est le constat dressé par la Cour des comptes dans un référé rendu public le 28 juin 2016 qui pointe un budget prévisionnel de l’ordre de 140 M€ soit 10,9 M€ de plus que prévu, et "une dérive de 23 %" par rapport aux estimations initiales. Dans leur réponse, le ministre des Finances Michel Sapin et le secrétaire d’État au budget Christian Eckert, soulignent que "le déploiement dans une partie du ministère est désormais réussi", et que la dernière phase du projet "s’engage dans de bonnes conditions" pour "réaliser le retour sur investissement prévu", que la Cour des comptes qualifie de "largement hypothétique".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Quels leviers RH pour maîtriser la masse salariale dans la fonction publique ? (sondage Comundi)

Presque un an après la publication, en septembre 2015, par la Cour des comptes, d’un rapport sur la masse salariale de l’État (environ un quart de la dépense publique soit 13 % du PIB français), qui "faisait déjà état de chiffres alarmants, requérant une attention toute particulière à accorder à la gestion des fonctions publiques territoriale et hospitalière, notamment pour y ralentir la progression des effectifs, les avancements automatiques, ou pour faire respecter la réglementation de droit commun relative à la durée du travail et à l’absentéisme", qu’en est-il de la maîtrise de la masse salariale dans la fonction publique ?, se demande Comundi. Le spécialiste de la formation professionnelle dévoile mardi 7 juin 2016 les résultats d’un sondage mené en avril sur les leviers RH qui permettent de maîtriser la masse salariale dans la fonction publique.

Lire la suiteLire la suite