Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Déchets d’emballages ménagers : "Des doutes et des menaces pèsent sur le dispositif de REP" (PL Jacob, Éco-Emballages)

"On doit avoir un barème qui honore les plus vertueux", déclare Philippe-Loïc Jacob, président d’Éco-Emballages, dans une interview à AEF le 27 juin 2016 au sujet du prochain cahier des charges de la REP déchets d’emballages ménagers. "Si pour certaines collectivités, seulement 30 à 40 % du coût optimisé est remboursé, c’est peut-être qu’elles ont fait de mauvais choix, pris de mauvaises décisions, et doivent l’assumer." Ainsi, le barème "n’a pas besoin d’augmenter", certaines collectivités faisant déjà "bien leur travail et maîtrisant leurs coûts" avec l’enveloppe actuelle comprise entre 630 et 640 millions d’euros. En revanche, il insiste sur la mise en place d’un fonds d’investissement pour moderniser les centres de tri. Philippe-Loïc Jacob s’inquiète non pas de l’arrivée de la concurrence, mais de concurrents "à but lucratif" et juge "vitale" l’année de transition prévue en 2017.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement