Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Contrôle continu intégral : l’expérimentation concerne 17 composantes volontaires de l’université de Strasbourg

Le CA de l’université de Strasbourg, qui fait partie des 5 universités qui vont expérimenter le contrôle continu intégral en licence (lire sur AEF), a voté une délibération en ce sens le 21 juin 2016, "avec 24 voix pour, 1 contre et 5 abstentions", selon les informations transmises par la présidence de l’université à AEF. Sur les 37 composantes que compte l’université de Strasbourg, 17 se lanceront dans l’expérimentation (d’une durée de trois ans) au niveau d’une ou plusieurs mention(s) de licence, à partir de la rentrée 2016 ou de la rentrée 2017. "Telle qu’elle est envisagée" au plan national, "l’expérimentation aura des conséquences sur les MCC, avec en premier lieu la suppression de la session de rattrapage", est-il précisé dans ce texte, dont Michel Deneken, vice-président formation initiale et continue était rapporteur.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi