Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

L’Esaip, l’Isen et l’UCO mettent en place un collège sino-français avec une université de Mandchourie

Deux écoles d’ingénieurs, l’Esaip et l’Isen Toulon, et une université catholique, l’UCO, mettent en place un collège sino-français, en partenariat avec l’université de Changchun, en Mandchourie. Ce projet permettra aux étudiants chinois et français d’obtenir un double diplôme. La première promotion, qui comptera une dizaine d’étudiants, sera mise en place en septembre, dans les trois établissements pilotes. À plus long terme, le projet pourrait être étendu à l’échelle de la Fesic, dont les trois établissements sont membres. Christophe Rouvrais, directeur de l’Esaip, qui porte le projet, répond aux questions d’AEF.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à découvrir