Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Les acteurs du logement peinent à s’entendre pour définir le critère de performance énergétique d’un logement décent

Le projet de décret définissant le critère de performance énergétique d’un logement décent, qui doit être pris en application de la loi de transition énergétique, divise les acteurs du logement. Les associations défendent un critère fondé sur des seuils de consommation, mais les pouvoirs publics et les acteurs économiques craignent qu’une telle disposition ne résume la question de la décence d’un logement à sa seule efficacité énergétique. Des divergences d’autant plus problématiques que le projet de décret, remanié ces derniers jours, prévoit un calendrier d’application plus serré qu’initialement.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi