Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Le gouvernement lance un plan "France médecine génomique" de 670 M€ sur 5 ans, sur proposition d’Aviesan

La France va se doter de 12 plates-formes de séquençage du génome humain à très haut débit pour développer la "médecine de précision" et encourager la R&D dans une perspective de "consolidation d'une filière industrielle", annonce le Premier ministre Manuel Valls mercredi 22 juin 2016. Ce plan "France médecine génomique 2025" reprend les conclusions d’un rapport remis le même jour par Yves Lévy, président de l’Inserm, au nom de l’alliance Aviesan qu’il préside également. L’investissement à consentir est chiffré à 670 M€ sur 5 ans, dont "environ 230 M€" devraient provenir des entreprises "dans le cadre de partenariats". L’État mobilisera pour sa part le budget de la sécurité sociale et "sollicitera" le PIA (programme d’investissements d’avenir). Un soutien est également attendu de la part de l’infrastructure France Génomique d’Évry (Essonne), coordonnée par le CEA.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement