Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Six syndicats reprochent au gouvernement de "fermer la porte du dialogue social dans la fonction publique"

"Alors que nos organisations représentant près de 2/3 des voix aux élections professionnelles sollicitaient un rendez-vous sur plusieurs questions très importantes (pouvoir d’achat, Rifseep, rapport Laurent, précarité, loi de Finances 2017, réformes en cours, carrières…), la ministre écrit en substance qu’il est urgent… De nous fermer la porte", regrettent dans un communiqué commun publié mercredi 22 juin 2016 six syndicats de fonctionnaires (FGF-FO, FSU, UGFF-CGT, Solidaires, CFTC et FA-FAP), indiquant qu’ils "sauront prendre toutes leurs responsabilités". Ces six organisations syndicales réagissent ainsi au courrier que la ministre de la Fonction publique, Annick Girardin, leur a adressé le 13 mai en réponse à leur demande d’audience, avant le 15 juin, destinée à porter une série de revendications relatives notamment à la rémunération et aux conditions de travail.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement