Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Un rapport parlementaire appelle à la mise en place d’un salaire minimum dans tous les États membres de la zone euro

"La commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité, mardi 21 juin 2016, le rapport de Philip Cordery sur le salaire minimum européen", indique le député socialiste des Français établis hors de France (Benelux) dans un communiqué. "Le rapport propose d’instaurer des salaires minima dans chaque pays de la zone euro et d’organiser la convergence de ceux-ci à travers une conférence salariale européenne annuelle dans le cadre du semestre européen." La commission, dans ses conclusions, juge donc "indispensable d’inscrire le salaire minimum européen dans le socle européen des droits sociaux" en cours d’élaboration (lire sur AEF). Elle estime qu’à terme "le salaire minimum dans chaque État membre devra se situer au-dessus du seuil de pauvreté, soit entre 50 % et 60 % du salaire médian".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Allemagne : premiers bilans positifs du salaire minimum, un an après son introduction (Planet Labor)

À l’occasion du premier anniversaire du nouveau salaire minimum allemand, Andrea Nahles, ministre allemande des Affaires sociales et de l’Emploi (SPD), les syndicats mais aussi les instituts de recherche proches du patronat, dressent un constat similaire : la nouvelle loi n’a pas eu jusqu’à présent d’effet négatif sur le marché de l’emploi. C’est ce que rapporte le site d’informations spécialisées Planet Labor, mercredi 6 janvier 2016. La fondation syndicale Hans-Böckler va plus loin et estime que l’introduction du salaire minimum de 8,50 euros l’heure a agi comme un véritable programme de relance. Deux questions dominent actuellement les débats : faut-il augmenter le salaire minimum ? Et convient-il de réduire son niveau pour les demandeurs d’asile en vue de faciliter leur intégration sur le marché du travail ?

Lire la suiteLire la suite
Les salaires minima nationaux mensuels en Europe varient entre 184 euros en Bulgarie et 1 923 au Luxembourg (Eurostat)

Selon une publication d'Eurostat, le montant des salaires minima mensuels nationaux dans l’Union européenne variait au 1er janvier 2015 entre 184 euros en Bulgarie et 1 923 euros au Luxembourg, soit une variation de 1 à 10. Le Smic français, qui s'établit à 1 458 euros brut mensuels, est similaire aux salaires minima pratiqués en Irlande (1 462) ou désormais en Allemagne (1 473). En revanche un salarié roumain payé au minimum national ne touche que 218 euros, et un Lituanien 300 euros. Toutefois, après ajustement des disparités de pouvoir d’achat, l’écart entre les États membres se réduit à une variation allant de 1 à 4. Au 1er janvier 2015, 22 des 28 États membres de l’UE appliquaient un salaire minimum national. Parmi eux, dix États appliquaient un salaire minimum inférieur à 500 euros, cinq étaient dans une fourchette comprise entre 500 et 1 000 euros, et sept dépassaient 1 000 euros.

Lire la suiteLire la suite