Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Plus de 10 % des étudiants français se considèrent en mauvaise santé et 38 % pratiquent l’automédication (étude Smerep)

Plus de la moitié des étudiants français vivent chez leurs parents, un tiers ont une activité rémunérée, plus de 10 % se considèrent en mauvaise santé et 38 % pratiquent l'automédication. Tels sont les principaux enseignements de l’enquête "Santé des étudiants & des lycéens" (1) de la Smerep, dévoilée le mardi 21 juin 2016. Aux grands thèmes couverts jusqu’ici - conditions de vie, santé globale, nutrition, vie affective et sexualité, stress/mal-être, produits psychoactifs, et perception de l’avenir - viennent s’ajouter deux nouveaux thèmes cette année : les gestes de premiers secours ainsi qu’un focus réalisé en partenariat avec Ajila (2) sur les étudiants face aux maladies cardio-vasculaires. La mutuelle étudiante de la région parisienne insiste sur la fragilité financière de cette population, qui a des répercussions sur la nutrition et l’accès aux soins.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi