Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Jean-Marc Falcone à AEF : "La formation des policiers doit avoir une place plus importante qu’elle n’en a aujourd’hui"

"La formation doit avoir une place plus importante qu’elle n’en a aujourd’hui dans la police. Elle doit faire partie de notre façon de réagir, de penser, d’élaborer des doctrines." C’est ce qu’indique le directeur général de la police nationale, Jean-Marc Falcone, dans un entretien accordé à AEF. Le préfet revient sur la création d’une direction centrale chargée de la formation, annoncée le ministre de l’Intérieur début juin 2016 (lire sur AEF). Celle-ci sera chargée de développer une "vision globale" pour améliorer la capacité des policiers à "répondre aux enjeux de la délinquance et de la criminalité" et ouvrir leur formation sur l’extérieur, indique Jean-Marc Falcone. Le DGPN évoque par ailleurs l’assassinat de deux fonctionnaires de la police dans les Yvelines, lundi 13 juin 2016, ainsi que l’instauration récente d’un centre d’information de la police nationale.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
L’IGA recommande une réforme de la formation avant la création d’une "académie de police"

"Une grande entreprise de réaménagement de la gouvernance de la formation […] constitue la priorité absolue avant de lancer un quelconque projet d’académie", indiquent l’IGA et l’IGPN dans un rapport sur "le projet d’académie de police à Lyon" auquel AEF Sécurité globale a eu accès (lire sur AEF). Les inspections constatent que la formation des personnels de la police nationale constitue aujourd’hui "un paysage non stabilisé avec de nombreux acteurs". Ce "morcellement" a des conséquences notamment sur "l’émergence du sentiment d’appartenance à une institution unie" et peut entraîner "un manque de cohésion en termes d’identité professionnelle". Les inspections déconseillent donc "à brève échéance, la réalisation du projet d’académie de police" et préconisent notamment de "définir une doctrine pédagogique commune à tous les corps".

Lire la suiteLire la suite