Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

La FFP et le cabinet Asterès posent les bases d’une nouvelle réforme de la formation renforçant la place de l’individu

La FFP et le cabinet Asterès, dirigé par l’économiste Nicolas Bouzou, ont présenté, lundi 20 juin 2016, un "manifeste pour une formation réellement continue et inclusive". Ce document, qui va être présenté à tous les candidats à l’élection présidentielle de 2017, a vocation à "définir les grands principes" d’une nouvelle réforme de la formation professionnelle. La responsabilisation de l’individu et la mise en place d’une incitation fiscale à destination des entreprises pour qu’elles investissent dans la formation sont deux des axes majeurs portés par les deux partenaires. Concrètement, la FFP et Asterès proposent de renforcer le CPF, notamment en portant à 0,5 % de la masse salariale son financement ce qui serait compensé par la fin du CIF et du FPSPP. De même, la part régionale de la taxe d’apprentissage serait fléchée sur un "CPF jeunes".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement