Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

La place Beauvau investit 21 millions d’euros pour un réseau de communication mobile au profit des forces d’intervention

Le ministère de l’Intérieur lance un appel d’offres pour la mise en place d’une solution de radiocommunication et le déploiement de réseaux à destination des forces de sécurité, le 18 juin 2016. Ce marché, d’une durée de quatre ans et d’un montant estimé à 20,9 millions d’euros, "a pour objet la fourniture de matériels et services" en vue du "déploiement de réseaux tactiques", explique le Saelsi dans l’appel d’offres.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Modernisation des réseaux radio des forces de sécurité : le Saelsi détaille un premier calendrier

Un calendrier de la modernisation des réseaux radio de la sécurité intérieure est présenté dans un appel à compétences, qui prend fin mardi 22 septembre 2015, pour un "réseau radio régalien du futur", lancé par le Saelsi (Service des achats de l’équipement de la logistique de la sécurité intérieure). Ce calendrier prévoit une migration de ces réseaux vers le haut-débit "à partir de 2020" et le développement "des bulles tactiques au profit des forces d’intervention" dès 2016. "Le ministère de l’Intérieur cherche à établir, en cohérence avec les différents acteurs économiques et institutionnels, un plan de marche autour d’étapes incontournables déjà identifiées", précise le Saelsi.

Lire la suiteLire la suite