Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Espé : après la présidentielle, "une nouvelle réforme va de nouveau corriger ce qui a été fait" (Sup’Recherche-Unsa)

"S’il y a une issue probable, c’est qu’à échéance prochaine, après les prochaines élections présidentielles, une nouvelle réforme va de nouveau corriger ce qui a été fait… parce que jugé encore une fois insatisfaisant", écrit Alain Jaillet, professeur des universités au sein de l’Espé de l’académie de Versailles dans un numéro spécial d’un bulletin de Sup’Recherche-Unsa consacré à la formation des enseignants. "Comme il faut se préparer à l’après Espé, autant prendre de l’avance et faire monter une réflexion en l’espérant ouverte", propose-t-il en suggérant des formations dès la 1re année d’université. "Depuis 20 ans, on prétend que le travail des formateurs est nul, qu’une réforme est nécessaire, mais évidemment on demande à ceux-là même, dont on considère que leur travail est inconséquent, de s’y remettre", critique-t-il en déplorant le "blabla idéologique" qui justifie chaque réforme.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement