Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

La Fnars deviendra "Fédération des acteurs de la solidarité" en janvier 2017

L’assemblée générale de la Fnars a voté le 17 juin 2016 en faveur d’un nouveau nom pour la fédération qui reflète davantage l’identité et les activités de ses acteurs : Fédération des acteurs de la solidarité. Elle prépare également un plaidoyer pour les candidats à la prochaine élection présidentielle qui s’articulera autour de quatre axes (jeunesse, prévention, citoyenneté et pouvoir d’agir, solidarité) et sera nourri par ses membres pour être présenté lors du Congrès de Dijon (Côte-d’Or) en janvier 2017. Dans le cadre du projet de loi Égalité et citoyenneté qui sera débattu à l’Assemblée nationale à partir du 27 juin prochain, la fédération a adressé douze propositions d’amendements aux députés, dont six sur l’article 20, pour que "le texte prenne en compte les plus démunis".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Baromètre du 115 : la Fnars dresse le bilan de l'hiver 2015-2016

La Fnars publie lundi 2 mai 2016 une synthèse des demandes adressées au 115 et de ses réponses dans 45 départements et à Paris, entre novembre 2015 et fin mars 2016, où plus de 65 000 personnes ont appelé pour être hébergées ou pour obtenir des informations. Si les demandes d’hébergement diminuent de 4 % en un an, plus de la moitié d’entre elles restent toutefois sans réponse faute de places disponibles. Autres constats : 80 % des hébergements en structure hivernale représentent des séjours d’une seule nuit, "ce qui oblige les personnes à réitérer leur demande chaque jour et montre la précarité des solutions proposées". Les orientations vers l’hôtel baissent quant à elles de 16 % au profit des CHU, mais augmentent cependant de 6 % à partir du mois de janvier "parallèlement à la fermeture des places temporaires hivernales". Et sont en hausse de 19 % cet hiver à Paris.

Lire la suiteLire la suite
La Fnars s’inquiète de la forte hausse des demandes d’hébergement des femmes seules en février (baromètre du 115)

Alors que seulement 47 % des demandes d’hébergement faites au 115 en février ont reçu une réponse positive, la Fnars, qui publie mardi 15 mars 2016 son baromètre mensuel s’inquiète en particulier de la "forte hausse des demandes de femmes seules qui cherchent un toit pour la nuit et qui ne trouvent pas faute de places disponibles". Sur un an, leurs demandes d’hébergement ont augmenté de 22 % dans les 115 des 45 départements étudiés et de 29 % à celui de Paris. Le taux de non-attribution qui est de 40 % dans les 45 départements et en très forte hausse à Paris (+52 %) pour les femmes seules. Plus généralement, comme en janvier (lire sur AEF), près de 10 000 personnes ont sollicité le 115 sans que ne leur soit jamais proposée une solution d’hébergement. Dans neuf départements étudiés, "le nombre de non-attribution lié au manque de places a même doublé et parfois triplé sur un an".

Lire la suiteLire la suite