Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

L’État et la ville de Paris signent un accord foncier pour la construction de 3 000 logements

Le Premier ministre Manuel Valls, la ministre du Logement Emmanuelle Cosse et la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo ont officialisé, vendredi 17 juin 2016, un accord foncier portant sur une vingtaine de sites appartenant à l’État dans la capitale. Ce protocole doit permettre la création de 3 000 logements dont 80 % de sociaux et intermédiaires. Pour ce faire, l’État cédera avec de "fortes décotes" plusieurs ensembles immobiliers, en échange de quoi la ville "lèvera", sur d’autres sites, les contraintes pesant sur les projets immobiliers en matière de logement sociaux et intermédiaires, afin que l’État vende ses propriétés "au meilleur prix". Par ailleurs la ville et le gouvernement réaffirment que la réforme du statut de Paris entraînera la fusion des quatre arrondissements centraux.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi