Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Paris Lumières : "La gouvernance est moins importante que le projet scientifique et l’acceptation en interne" (C. Hanen)

"Rendre plus lisibles nos ambitions" et "mettre en avant l'originalité de notre Comue" : tels sont les deux principaux axes du travail mené par la nouvelle équipe en charge du projet d’isite de l’université Paris Lumières, explique à AEF Claire Hanen, vice-présidente numérique de la Comue et coordinatrice du projet. L’UPL recandidate après un échec à la première vague en avril 2015 (lire ici) : le projet n’avait alors recueilli que des notes B et C (notamment en gouvernance, politique RH, ambition scientifique ou partenariats économiques). Elle sera auditionnée par le jury international le 21 juin à 9h (lire ici). La Comue confédérale UPL, qui ne compte pas aller vers davantage d’intégration, compte sur l’originalité de son projet scientifique pour convaincre. Avec ses 13 institutions du monde la culture, elle veut lancer un champ scientifique nouveau : les "norm studies".

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement