Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

La vice-rectrice de Mayotte, Nathalie Costantini, reconduite dans ses fonctions

Nathalie Costantini, vice-rectrice de Mayotte, est reconduite dans ses fonctions auprès du préfet de Mayotte, pour une dernière période de deux ans, du 7 juillet 2016 au 6 juillet 2018, selon un arrêté paru au Bulletin officiel du 16 juin 2016. Née en 1963, Nathalie Costantini débute sa carrière comme enseignante d’EPS (1984), en Île-de-France, puis en Corse. Pendant 18 ans, elle enseigne en collèges et lycées généraux et technologiques. Agrégée en 1991, elle obtient le concours d’IA-IPR en 2001. Elle exerce dans l’académie de Grenoble pendant quatre ans, puis intègre la Dafpen pendant trois ans. Elle devient adjointe à l’IA-DSDEN de la Haute-Loire en octobre 2008 puis Dasen de l’Ariège en août 2011. Elle est nommée vice-rectrice de Mayotte en juillet 2014 (lire sur AEF).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Mayotte : un rapport des inspections générales met en cause la gestion des constructions scolaires par le syndicat mixte

Un rapport sur la « mission d'inspection relative aux constructions scolaires du premier degré à Mayotte », daté de juillet 2013, publié fin octobre et co-rédigé par un IGAENR et deux inspecteurs généraux de l'administration (1) met en cause la gestion des écoles par le Smiam, (syndicat mixte d'investissement et d'aménagement de Mayotte). Cette structure (2), qui fait l'objet d'un « suivi particulier » de la chambre régionale des comptes, fait preuve d'une « réelle carence dans la programmation, un laxisme évident dans la réalisation » des constructions et des rénovations malgré une dotation en hausse de l'État. Le Smiam a des relations « inexistantes » avec le vice-rectorat, notent aussi les inspections. La mission recommande notamment de remplacer le Smiam par un GIP associant État et communes et de mettre en place un « plan d'urgence » pour construire 419 classes d'ici 2020.

Lire la suiteLire la suite
Mayotte : un rapport du Sénat recommande la création de 600 classes supplémentaires d'ici 2017

Un rapport de la commission des lois du Sénat sur Mayotte recommande « la construction de 600 classes supplémentaires dans les écoles primaires d'ici 2017, avec une participation budgétaire de l'État ». Dans le rapport « Mayotte : un nouveau département confronté à de lourds défis » (1), les sénateurs rappellent que ce département français est confronté à une « croissance démographique très forte » avec une « multiplication par huit de sa population en 50 ans », qui a « des répercussions sur le niveau des infrastructures et d'équipement en services publics ». Le rapport indique que 45 000 enfants sont scolarisés dans le premier degré et « il manquerait environ 450 classes pour pouvoir scolariser l'ensemble des enfants dans des conditions décentes ».

Lire la suiteLire la suite