Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Directive oiseaux : la Commission demande à la France de cesser de tolérer la chasse aux ortolans

La Commission européenne demande le 16 juin 2016 à la France de mettre un terme au braconnage du bruant ortolan et de respecter ainsi la directive oiseaux. Après lui avoir envoyé une lettre de mise en demeure en janvier 2013, elle lui adresse un avis motivé et menace de saisir la Cour de justice de l’UE si l’État ne prend pas les mesures adéquates. Si la législation française est en conformité avec la directive oiseaux, "les forces de l’ordre tolèrent la pratique qui consiste, à la fin de l’été, à chasser les bruants ortolans le long de leur route migratoire, qui passe par le sud-ouest de la France, pour les manger". Entre 1980 et 2012, la population européenne de bruants ortolans a diminué de 84 %. "Le braconnage de cette espèce en France réduit à néant les efforts de conservation entrepris par les autres États membres pour inverser le déclin de sa population", juge la Commission.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi