Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Droit à l’eau : devant la hausse des factures impayées, les entreprises de l’eau en appellent au gouvernement

Tristan Mathieu, délégué général de la FP2E (Fédération professionnelle des entreprises de l'eau), réagit pour AEF à la proposition de loi sur le droit à l'eau, adoptée en première lecture à l'Assemblée nationale le 14 juin 2016. Il appelle le gouvernement et les parlementaires à revenir sur la législation qui, en l'état actuel, interdit les coupures d'eau quels que soient les revenus des ménages, jugeant qu'il s'agit d'une mesure "démagogique" qui met "en danger la bonne gestion du service public de l'eau". Il évoque également les conséquences de la loi Notre et l'état du marché de l'eau français: "Il y a parfois une tendance à vouloir baisser le prix du service d’eau. Nous disons que ce n’est pas le bon calcul."

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi